Constitution, Democratie et Etat

  • Dominique Rousseau Université Paris 1 Panthéon Sorbonne.
Palavras-chave: Constitution. Democratie. Populisme.

Resumo

Une pensée unique se diffuse ainsi dans le Monde entier répétant que le Droit et en particulier la Constitution seraient responsables tout à la fois de l’affaiblissement des Etats, de la dissolution des identités nationales, de la colère des peuples, de la crise des démocraties et de la montée des populismes. Et, au bout de cette pensée, naturellement, la dénonciation de la Constitution.  Moins de constitution pour plus de démocratie, telle est la nouvelle devise. Grave erreur! La conjoncture politique actuelle invite à mettre le droit en position de résistance à un glissement généralisé des sociétés européennes vers une conception et une pratique sécuritaires du pouvoir. Moins de constitution c’est plus de populisme car c’est la constitution qui construit le citoyen quand le populisme se réfère aux “gens” et ce sont les droits constitutionnels qui font accéder à la délibération publique quand le populisme les efface pour mieux.

Downloads

Não há dados estatísticos.
Publicado
2019-12-31
Como Citar
Rousseau, D. (2019). Constitution, Democratie et Etat. Revista Justiça Do Direito, 33(3), 6-27. https://doi.org/10.5335/rjd.v33i3.10472